Un loisir comme un autre !

Gâteau aux Carottes


 

Si tu te décides à préparer ta popote,
Je te propose cette recette rigolote,
Que tu réussiras même si tu es idiot ou idiote.

Mais pour préparer ces gâteaux, cessons les parlottes
Et les longues discussions entre chochottes.
Les cuisiner est une véritable marotte.
Ils rendront jalouses les vieilles bigotes
Et je ne pense pas que cette recette soit si vieillotte.

Ingrédients pour ces fameux gâteaux aux carottes :

Six œufs de vaillantes cocottes.
Une tasse et demi de purée de carottes.
Une cuiller à soupe de spiritueux. Celui que tu sirotes !
Une cuiller à soupe de zeste d’orange ou de la bergamote.
Une tasse de sucre pilé en toutes petites crottes.
Une tasse et les trois-quarts d’amandes en poudre ou de biscottes.

Il est dit que ce sont les lapins qui mangent les carottes,
C’est vrai que j’ai jamais entendu dire ça des coyotes.
Eh bien, justement, à propos de carottes,
Si elles sont un peu terreuses, enlève donc les mottes
Qui peuvent adhérer encore à la botte.
Pour cela, il faudra que tu les frottes.
Lave-les biens et pendant qu’elles barbotent,
Tu peux bien entamer une belote.
Coupe-les et plonge-les ensuite dans la cocotte.
Pour éviter les vapeurs, travaille bien sous la hotte.
Il faut que cela mijote, mijote et encore mijote.
La purée doit ressembler à une douce compote.
Bats les jaunes d’œufs avec le sucre. Faut que ça gigote.
Prends délicatement une cuiller dans ta menotte,
Puis ajoute les autres ingrédients comme pour une matelote.
Fouette les blancs des œufs des braves cocottes
Et incorpore la neige qui, bien sûr, flotte.
Verse dans un moule beurré, large et peu profond. C’est pour l’anecdote
Et cuits à four moyen pendant vingt-cinq minutes qui trottent.

Ensuite rien ne peux te perturber quand tu les boulottes.
D’un coup sec, crac, brise le gâteau entre tes quenottes.
C’est un régal pour ton épiglotte.
Tu ne resteras pas longtemps maigriot ou maigriotte
Et de joie tes convives entameront une gavotte,
A la lueur de mille loupiottes.

Tu vois bien que cette recette n’était pas si sotte.