Un loisir comme un autre !

Coup de Blouse


 

Deux ou trois barbouzes
Chevauchant des Andalouses,
En fait leurs épouses,
Traversaient la pelouse
Contournant les arbouses
Et évitant les bouses.

Ils leur posaient des ventouses,
Par paquets de douze.

Mais les fougueuses épouses,
Chaussées de superbes « shoes »,
Particulièrement jalouses,
Les épouses,
Pas les « shoes »,
Se déchiraient leurs blouses
Sur un air de « blues ».

De Mulhouse à Toulouse
Avec trop peu de flouze,
Difficile que se recousent
Les choses qu’elles décousent,
Pendant un coup de « blues ».