Un loisir comme un autre !

Aime


 

Quand tu lui dis : « Je t’aime » ?
Tu n’as pas besoin de poème.

Tu dis que c’est l’être suprême,
Celle que tu vis à l’extrême,
Dans ta vie que tu vis idem,
Dans ta vie de bohême.

Elle n’est pas un petit item
Que tu exhibes comme un emblème.
Malgré tous tes stratagèmes,
Malgré tous tes théorèmes,
Il n’y a que ce petit phonème
Qui sonne comme un blasphème.

Tu lances l’anathème
En variant sur ce thème,
Sur celui qu’on sème
En pratiquant ce jeu thème
Et c’est sur ce requiem
Que tu lui dis : « Aime ! ».